Archives de catégorie : Corse Ouest

Corse Ouest (3) : météo et navigation

Du projet à la réalité

Dans notre projet initial, nous avions envisagé de débarquer à Ajaccio et de rembarquer à Calvi après une itinérance de 11 jours de navigation en rase-caillou.

Mercipourlekayak_L-Malthieux_Corse3_7Il n’est pas si simple d’avoir les billets qui correspondent avec les dates de vacances, et dans les villes indiquées, que ce soit en Corse ou sur le continent (Nice), même en s’y prenant à l’avance.

D’autre part, être sans voiture en Corse c’est faire un pari très optimiste sur la météo. Après l’expérience que nous avons eue, nous n’avons pas regretté d’avoir notre voiture sur place, car nous n’aurions pas pu rejoindre notre ferry pour repartir. Merci à notre ami Laurent D. de Pagayeurs du Levant pour ses conseils éclairés.

Mercipourlekayak_L-Malthieux_Corse3_1

Prévisions météo

En principe un bulletin météo est diffusé en continu sur le canal 79, mais en pratique nous ne l’avons jamais capté sur l’eau. La réception VHF est très difficile sur l’eau, à cause du relief probablement, et peut-être en raison d’une insuffisance de portée des émetteurs radio.

Mercipourlekayak_L-Malthieux_Corse3_2Le bulletin que nous avons capté facilement à terre est celui diffusé par radio Monaco sur le canal 24. Mais ce bulletin n’est actualisé qu’une fois par jour, à 9h. Comme la météo peut changer rapidement, la fiabilité est moyenne, voire carrément mauvaise quand on prend le bulletin le soir !

Dans les capitaineries la déception a été réelle, on ne peut guère compter sur un affichage actualisé.

Mercipourlekayak_L-Malthieux_Corse3_6L’idéal serait de pouvoir se connecter à Internet pour y prendre ses propres prévisions, ou à défaut se faire envoyer un bulletin par SMS par un ami avisé comme nous l’avons finalement fait, merci encore à Laurent D. !

Navigation

D’une façon générale il faut privilégier une navigation tôt le matin et en soirée. Le vent se lève presque toujours à 11h, pour se calmer à partir de 17h.

Mercipourlekayak_L-Malthieux_Corse3_5Sur la côte occidentale, la houle n’est freinée par aucun plateau continental, elle arrive dans des eaux profondes de 400 mètres à quelques encablures de la côte. C’est ainsi qu’elle vient directement s’écraser sur les falaises, qui à leur tour réfractent l’ondulation. Il s’en suit un clapot généralisé aux abords des falaises, encore plus marqué au niveau des pointes, ces fameuses puntas corses ! Attention également au déferlement qui peut se faire dans les deux sens, après réfraction la houle revient et déferle à nouveau sur les roches.

Mercipourlekayak_L-Malthieux_Corse3_8La vigilance doit être la plus grande quand la houle et le vent sont en sens opposés, la mer peut alors se creuser grandement avec des vagues pyramidales très inconfortables, en particulier au niveau des pointes !

Conclusion

La côte occidentale de la Corse est très exposée à la houle et la navigation n’y est pas facile s’il y a du vent. D’autre part les prévisions météo sont peu fiables quand on est dans une période de temps perturbé comme nous l’avons été. Il ne reste alors qu’à naviguer très tôt le matin si on veut avancer et accepter de rester bloqués parfois, ou alors à changer de côte avec un véhicule sur place !

Mercipourlekayak_L-Malthieux_Corse3_4

Corse Ouest (2) : les grèves de galets

Les galets sont partout présents sur la côte ouest, leur accumulation en bord de côte forment des murailles sur lesquelles les vagues déferlent. Même s’il y a peu de houle, les embarquements et débarquements sont souvent mouillés !

Mercipourlekayak_L-Malthieux_Corse-17Nord du Cap Rossu

Les petits galets

La taille des galets est juste celle qui fait qu’ils se coincent dans les puits de dérive, nous avons souvent dû les débloquer avec un couteau après embarquement. Cela peut être un vrai problème pour un kayakiste qui navigue seul.

Mercipourlekayak_L-Malthieux_Corse-15Plage de l’Argentella, nord de Galéria

Le bois

Des morceaux de bois de toutes tailles sont éparpillés sur ces grèves, le petit bois pour le réchaud à bois, les gros morceaux pour remettre les kayaks chargés à l’eau !
En effet, les rondins peuvent parfaitement servir de rampe de mise à l’eau !

Mercipourlekayak_L-Malthieux_Corse-16Anse de Gattaghia, Scandola

Les déchets

Les déchets plastiques sont nombreux en haut de grève, généralement tombés des bateaux de plaisance.

Dans le top 10 des déchets, il y a un grand N°1 : la tongue ! Jamais en paire, voilà la chaussure parfaitement inadaptée au bateau ! Viennent ensuite les jouets d’enfants, et bien sûr les bouteilles en plastique.

Mercipourlekayak_L-Malthieux_Corse-18Boutique de déchets plastique !

Plus inattendu et plus discret et pourtant présent absolument partout, le bouchon de champagne ! Sans commentaire… 😉

Corse Ouest (1) : impressions

Nous avions programmé une rando kayak en Corse lors de la 2è quinzaine de mai 2015. Voici un aperçu de ce qu’a été ce voyage, avant d’en dire plus lors de prochains articles…

Mercipourlekayak_L-Malthieux_Corse-13La punta Muchillina, Scandola

Le parcours

Mercipourlekayak_Carte-Corse-ouestNotre projet était d’itinérer d’Ajaccio à Calvi en 11 jours,
en rasant la côte au plus près.

Finalement les conditions météo nous ont amenés à raccourcir le parcours de Cargèse à Galéria,
et encore, en 2 fois !

Mercipourlekayak_L-Malthieux_Corse-2Le golfe de Porto nous ouvre ses portes

La météo

En principe la période de mai est la plus favorable, les vents sont modérés, et la chaleur déjà installée à cette période permet d’envisager une randonnée agréable. Et bien ça ne s’est pas passé comme cela !

Mercipourlekayak_L-Malthieux_Corse-6Entrée du golfe de Girolata

Cette année le mois d’avril a été beau avec une mer calme, alors que le mois de mai a été très perturbé. Nous avons eu des vents forts interdisant toute navigation, et quand nous avons été sur l’eau, nous avons eu constamment une mer houleuse et clapoteuse, bref, désagréable !

Mercipourlekayak_L-Malthieux_Corse-8Mer clapoteuse le long des falaises

Les grèves de galets

Sur la côte ouest, le sable est absent, ce sont les galets qui façonnent le bord de côte.
Les galets accumulés provoquent partout du shore-break, il est difficile de ne pas se mouiller lors des embarquements et débarquements.

Ces grèves regorgent de déchets, le bois est très utile, pour le réchaud à bois, mais aussi pour mettre les kayaks à l’eau !

Mercipourlekayak_L-Malthieux_Corse-18Le bois de grève est présent partout

Le balbuzard

L’oiseau roi de la Corse : le balbuzard pêcheur ! Sur notre parcours de Cargèse à Calvi, nous  avons recensé 21 nids ! D’une taille démesurée, ces nids trônent sur les falaises de toute la côte occidentale.

Mercipourlekayak_L-Malthieux_Corse-3Le balbuzard pêcheur couve

Les puntas

Les pointes corses nous laissent des souvenirs agités ! La houle constante sur la côte ouest, en se réfractant sur les falaises, a provoqué des clapots et vagues pyramidales qui ont marqué tous nos passages de pointes !

Mercipourlekayak_L-Malthieux_Corse-4Gros clapots aux passages de pointes, ici entre Piana et Porto

La Scandola

Objectif principal de notre périple, la Réserve naturelle de Scandola a su se faire désirer ! Quand enfin elle nous a ouvert ses immenses portes de roche rouge, elle nous a fait l’honneur d’être seuls à la visiter !

Mercipourlekayak_L-Malthieux_Corse-11Les falaises de la Scandola

En effet les conditions houleuses et venteuses ont empêché l’accès aux bateaux de visite, en particulier dans ses anses, nous en avons bien profité !

Mercipourlekayak_L-Malthieux_Corse-14Marina d’Elbo dans la Scandola

Mare e monti

Mer et montagne, c’est le slogan partout présent en Corse. Quand la météo nous a obligés à être à terre, nous en avons profité pour randonner à pied.

Mercipourlekayak_L-Malthieux_Corse-16 Dès qu’on quitte la côte, on s’enfonce en montagne. Le maquis décline toutes ses teintes de vert dans des roches rouges. A terre on sent les immortelles et la lavande papillon.

Les couleurs en bord de mer sont toutes dans la palette des oranges, ocres, verts et bleus. La végétation coiffe les falaises tant elle est arasée et couchée par les vents.

Mercipourlekayak_L-Malthieux_Corse-10

A suivre

La Corse, avec ses contrastes qui font sa beauté, est une destination très touristique, avec les travers que cela peut entrainer, à terre comme sur l’eau. Il vaut mieux bien choisir ses moments pour la visiter.

Voilà un petit goût de l’ambiance de notre voyage. A bientôt pour des articles plus détaillés et pratiques concernant la rando kayak en Corse ouest !

Mercipourlekayak_L-Malthieux_Corse-1Masque et tuba, pour des moments au goût de paradis…