Archives de catégorie : Formation et stages

Weekend Kayak et Yoga – 2è édition

1er et 2 juin 2013 – Weekend formation CK/Mer

Sur les traces de la 1ère édition qui avait eu lieu il y a 2 ans, nous avons expérimenté encore cette fois avec de nouveaux participants, toujours dans le Golfe du Morbihan.

L’objectif est de faire découvrir la pratique du yoga et en quoi elle peut être complémentaire de la pratique du kayak.

Avant tout, on a commencé par une séance d’échauffement, celle que propose Dominique Calderon du club catalan « Pagaia », tirée de son expérience de kiné.

Jeux d’équilibre

Changer ses habitudes et ses repères commence en changeant de kayak !

On peut former des radeaux et demander aux personnes aux extrémités d’échanger de kayak, et ainsi de suite avec les avants-derniers et enfin ceux du centre. L’avantage c’est qu’à la fin de ce petit jeu, plus personne n’est dans son kayak, ni n’a sa pagaie !

WE Kayak et yoga edition 2 - 1
Radeaux et échanges de kayaks

On peut continuer en se mettant 2 à 2, chaque binôme trouve sa méthode pour échanger de kayaks.

Ensuite chacun sur un kayak, qui n’est plus le sien si vous avez tout suivi!, on peut s’essayer à toutes sortes de positions, limitées plus par nos capacités d’équilibre que par notre imagination ! 😉

WE Kayak et yoga edition 2 - 2

WE Kayak et yoga edition 2 - 3

Il ne reste plus qu’à s’entraîner tout l’été quand l’eau sera plus chaude, car de ce côté là on n’a pas été gâtés, 13°c seulement dans le Golfe un 1er juin !

Changements de repères

Après le pique-nique on a poursuivi avec des jeux plus secs, des ateliers « sans les yeux ». Je me suis inspirée d’ateliers animés par Jean-Claude Biraud, bien connu des « ckméristes », et non-voyant.

WE Kayak et yoga edition 2 - 4

* Guidage
En binôme, l’un guide, l’autre est le non-voyant, il a un bandeau sur les yeux. Après l’avoir aidé à embarquer, il va falloir naviguer en le guidant. Pour cela il est nécessaire de donner le moyen au non-voyant de savoir où est son guide par un signal constamment répété : « hop, hop, hop,… » à peu près à la cadence de la pagaie.
Pour aller vers la gauche, dire « gauche », c’est le non-voyant qui gère sa pagaie pour aller à gauche (même chose pour aller vers la droite).
Pour le faire s’arrêter : « stop », et en avant tout droit : « hop, hop, hop,… »

WE Kayak et yoga edition 2 - 5

* Travail des appuis
A deux en bord de plage : le guide est dans l’eau et tient la pointe avant du kayak du non-voyant. Le non-voyant relâche complètement ses jambes : pieds en dehors des cale-pieds et genoux relâchés. Les bras du non-voyant sont levés au niveau de la poitrine, pagaie dans les mains, les épaules horizontales.
Le guide accentue la gîte du kayak et le non-voyant fait un appui : en gardant le haut du corps bien droit et les épaules horizontales. Le guide fait gîter une fois à gauche, une fois à droite,… sans alterner et sans ordre précis.

WE Kayak et yoga edition 2 - 6

Finalement le guide secoue le kayak dans tous les sens, en faisant plonger la pointe avant comme une machine à laver : le non-voyant met des appuis à droite ou à gauche pour se rétablir.

WE Kayak et yoga edition 2 - 7

Initiation au yoga

Retour à terre et en route vers le camping pour rencontrer le professeur de yoga.

La séance de cette 1ère journée porte sur la découverte d’étirements de tout le corps, et aussi sur quelques éléments préparatoires à l’esquimautage : postures « tête en bas », respiration et rétentions du souffle, poumons vides ou poumons pleins.

Jeux sur l’eau

Le dimanche est ensoleillé et moins venteux, il est plus propice aux jeux dans l’eau.

On commence la matinée tranquillement en naviguant de bac en bac entre les îles de Berder, La Jument et Hent Henn.

Au retour on rejoint les jolies plages Est de Berder pour expérimenter de nouvelles sensations avec l’eau.

Rechercher l’équilibre dans la gîte

WE Kayak et yoga edition 2 - 8

S’allonger sur l’eau avec son gilet, puis avec la pagaie (le « sculling »).

WE Kayak et yoga edition 2 - 9

WE Kayak et yoga edition 2 - 10

Fin en yoga

En milieu d’après-midi on a retrouvé notre professeur de yoga pour une 2è séance. Au programme : étirements, postures d’équilibre, respiration

Chaque séance se termine par un moment de relaxation. Parfaitement « zen », il ne reste plus qu’à rentrer après ce weekend qui visait le bien-être, dans un cadre propice : le camping de la Fontaine du Hallate nous a encore réjouis avec sa nature florissante, le chant des grenouilles et son accueil chaleureux.

Conclusion

Cette année encore nous avons expérimenté de nouveaux jeux, ce programme se construit avec les apprentissages glanés ici et là et avec l’apport de chaque participant. C’est ce partage que j’encourage et qui me motive pour proposer ces weekends.

Weekend CK/mer – Initiation aux courants du Golfe

Weekend CK/mer – Initiation aux courants du Golfe

Golfe du Morbihan – 13 et 14 avril 2013 – coeff 86 à 73 – vent 5/6 puis 3/4 Bft, secteur sud

Nous avons remis ça : c’était le 2ème weekend « Initiation aux courants du Golfe » organisé par CK/Mer de 2013. La météo ne s’annonçait encore pas très favorable cette fois, moins dure cependant que lors du weekend de février.

Les deux jours ont été très contrastés : un jour entier de vent et de pluie, suivi d’un jour entier de soleil.

Samedi encapuchonné

Après avoir expérimenté les reprises et bacs sur le spot de Berder à la descendante, on a mis le cap sur le courant de La Jument.
On a du se réfugier entre les îles de La Jument et de Hent Tenn pour se protéger du vent.

2013-04-13_Courants_du_Golfe_04

On y a trouvé de quoi affiner notre approche de la navigation dans les courants : comprendre les mouvements d’eau, les courants et contre-courants.

Et puis j’ai pris le temps de cueillir les « haricots de mer ». C’est en effet la saison de la cueillette de l’himanthalia elongata. Pour la servir cuite, la plonger dans l’eau bouillante pendant 1 ou 2 min puis la cuisiner avec des oignons, ou de l’ail et du persil, avec des pommes de terre, ou la servir avec des pâtes.

himanthalia elongata
Himanthalia elongata ou haricot de mer

La pluie et le vent redoublant l’après-midi, nous avons écourté les « jeux dans l’eau » pour nous réfugier bien au chaud au coin du poêle du bar face à la digue de Berder.

Au diner, nous avons dégusté nos algues dans notre refuge au camping de la fontaine du Hallate.

Dimanche ensoleillé

Le soleil du dimanche a brusquement marqué l’entrée dans une nouvelle saison.

Après un brief et un échauffement nous étions fins prêts pour notre 2è journée de navigation.

Brief sur carte
Brief avant d’embarquer, le programme de navigation

Echauffement
Échauffement pour tout le monde – toutouyoutout 😉

Les vagues de la digue de Berder nous attendaient encore ce matin, nous étions à l’heure cette fois pour les surfer ou s’y initier…

2013-04-14_Courants_du_Golfe_13
Surf à Berder

2013-04-14_Courants_du_Golfe_11
ça surfe les filles ! 😉

Surf à Berder - initiation
Youhou ! adrénaline…

Nous avons poursuivi en prenant le courant de La Jument.

Courant de La Jument
Vers la sortie du Golfe, au bord de Gavrinis

Le Golfe se transformait subitement en terrain de plaisance pour de nombreux navigateurs ou bateaux à moteurs…

La Jument sous le soleil
Vers l’île Longue

C’est après un pique-nique très estival que nous sommes allés « taquiner les moutons »
😉 (la balise du Grand Mouton et le rocher du Petit Mouton).

Contents de tout ce beau courant étincelant de soleil, nous avons pu rentrer au port pour encore partager un verre avant de se quitter, en lézardant sur une terrasse.

Conclusion

Même en retournant sur les mêmes spots, ces navigations dans les courants du Golfe sont chaque fois renouvelées. Avec la marée et la météo, les lieux sont toujours changeants.
Ce qui est constant c’est que ces rencontres sont chaque fois l’occasion de partages et échanges sympathiques.

Weekend CK/mer – Courants du Golfe

Golfe du Morbihan – 23 et 24 février 2013 – coeff 65 et 75 – vent 3-4 Bft, secteur nord

Sortira ? sortira pas ?

Eh bien non, ce weekend je ne suis pas restée au chaud au coin de la Thermette! J’avoue que la perspective de ce weekend très froid et sans soleil aurait pu me faire douter de ma motivation 😉

Initiation aux courants du Golfe

fev2013-Surf à l'île Longue
Surf à la pointe sud de l’île Longue

Un weekend CK/mer Initiation à la navigation dans les courants du Golfe du Morbihan était programmé, et malgré quelques désistements, 5 personnes se sont déplacées, principalement de la côte nord bretonne, mais aussi de la région de Blois. J’accompagnais dans l’encadrement Jérôme Le Ray, à l’initiative de ce weekend.

Nous nous sommes tous retrouvés samedi matin sur le port de Larmor-Baden.
Allez, prêts à embarquer pour 2 jours de navigation, enfin si tout le monde tient jusqu’au bout !

Technique et jeux dans les courants

Le temps relativement calme dans le Golfe a permis de bien visualiser les courants et les zones de contre-courants. On a pu ainsi s’essayer ou se perfectionner aux reprises de courant et aux bacs d’île en île.

Les coefficients moyens étaient largement suffisants pour s’initier aux jeux habituels : surf sur les vagues statiques et remontées de pointe.

fev 2013-surf vague statique
Surf sur une vague statique

Forme et matériel

La pratique des courants, quand on n’en a pas l’habitude, peut réserver de mauvaises surprises. Tout d’abord il est conseillé de se munir d’une pagaie solide car il n’est pas rare de voir une pale se fracasser au contact des cailloux, ce fut le cas ce weekend avec une pagaie en bois.

D’autre part il faut savoir que la pratique des courants telle que proposée sur ce type de weekend demande un pagayage tonique, soutenu et par moment avec une grande fréquence. Les participants ne sont généralement pas habitués à ce type de pratique et cela peut avoir des conséquences. Ce weekend l’un d’eux a cassé sa pagaie et a du utiliser une pagaie secours, sur un passage il a forcé et est rentré en ayant mal dans l’avant-bras et le poignet (tendinite ?).
Il faut donc être en forme, bien s’hydrater, et avoir un équipement adapté.

Un autre a été malade après le pique-nique, le froid combiné aux efforts intenses juste après le repas, ont eu raison de lui.

Enfin ne pas oublier l’essentiel quand il fait si froid : ce weekend même si j’avais eu une combi étanche (que je n’ai pas !), je n’aurais pas pu aller sur l’eau sans bonnet, et sans gants je n’aurais pas pu pagayer les mains mouillées dans le vent de nord.

Ambiance d’hiver

Avec ces coefficients, les difficultés techniques étaient à la portée de tous et ont permis de s’engager et d’essayer sans (trop) craindre un bain. Personne n’avait vraiment envie de mettre la tête dans une eau à 9-10°c, mais finalement plus chaude que l’air ambiant qu’aucun rayon de soleil ne venait réchauffer !

fev 2013-Balise du Grand Mouton
Reprises de courant à la balise du Grand Mouton

Pourtant l’ambiance était là, qu’aucun moteur n’est venu troubler : des lumières d’hiver, des oiseaux qui préparent le printemps, de nombreux cormorans huppés allaient et venaient avec de grosses brindilles dans le bec.

Et un ou deux voiliers glissaient dans le courant de La Jument, sur lesquels les équipiers étaient habillés bien plus chaudement que nous, et cependant ils donnaient très froid à voir ! 😉

fev 2013-Er Lannic
Chantier d’hiver à Er lannic : Bretagne Vivante débroussaille avec l’aide du CKCV

Plaisir d’être sur l’eau

Après 2 jours dans le froid vif, suivis d’une bonne douche bien chaude, mon visage rosi me donnait une mine superbe et réjouie qui n’a pas manqué de surprendre mon entourage après ce weekend bien gris 😉

A lire aussi : le récit des participants du club Kraken de St-Briac