Archives de catégorie : Into the world

Itinéraires sauvages en kayak de mer à Saint-Pierre et Miquelon

Rase cailloux paradisiaque sur la côte ouest de Langlade

Pour faire suite à la présentation d’ensemble de l’archipel, Kayak de mer et points d’intérêt à Saint-Pierre et Miquelon, voici une proposition d’itinéraires en kayak de mer autour de Saint-Pierre, à Miquelon-Langlade, et vers le Canada.

Autour de l’île Saint-Pierre

Itinéraires autour de Saint-Pierre, carte issue du Géoportail

Le tour de l’île Saint-Pierre se fait en une journée de pagaie, pour une distance d’environ 15MN. La moitié nord, rocheuse, n’offre qu’une ou deux possibilités de débarquement alors que la moitié sud alterne des caps rocheux et des anses profondes propices aux haltes.

L’île aux Marins et ses satellites (île aux Pigeons, île aux Vainqueurs) se trouvent à seulement quelques encablures du port de Saint-Pierre. En faire le tour ne représente que 5MN et laisse le temps de visiter l’incontournable île aux Marins, haut lieu ancestral du séchage de la morue.

A l’ïle aux Marins, des étendues de pierres et galets étaient consacrées au séchage de la morue

Le Grand Colombier au nord de Saint Pierre est une île haute et non débarquable. Sur une boucle de 7MN, on peut en faire le tour et s’offrir une pause à l’anse à Henry. Le Grand Colombier abrite d’immenses colonies d’oiseaux marins.

Nuée d’alcidés au Grand Colombier, au printemps

Les rochers de l’île Verte sont situés sur la frontière franco-canadienne. Ils forment un lagon abritant une belle anse de galets. La traversée est propice à la rencontre de cétacés. L’île Verte, toute proche mais en territoire canadien, n’est actuellement pas accessible en raison de la fermeture des frontières liée au covid.

Grève de galets aux rochers de l’île verte

Une virée à Langlade à la journée est possible depuis Saint-Pierre. La traversée de la Baie n’est que d’environ 4MN. Depuis le port, en passant par le Grand Colombier, on accède au secteur des Grandes Pointes qui offre de bons débarquements. Depuis l’Anse à Brossard, on atteint directement le magnifique secteur SO de Langlade (Pointe du Ouest au Cap Bleu).

Miquelon-Langlade

De Saint-Pierre, on peut donc traverser en kayak vers Langlade. On peut aussi prendre le ferry pour Miquelon.

Itinéraires autour de Miquelon et Langlade, carte Géoportail

Miquelon et Langlade, reliées entre elles par un long isthme sableux, possèdent peu d’îlots satellites. Le tour des 2 grandes îles totalise 55 MN, la moitié Est est abritée de la houle et des vents dominants, alors que l’ouest est très exposé et les débarquements quasi impossibles.

Langlade

Le tour de Langlade, de l’Anse du Gouvernement à Ynachi, représente 24 MN. Il est possible de faire un portage traversier de l’isthme, sur 300 m, en son extrémité sud.

La côte est, entièrement rocheuse, présente au nord des grandes falaises de roche rouge volcanique, dont le fameux Cap percé. Au sud des Grandes Pointes, se succèdent de grandes dalles schisteuses inclinées formant une multitude de beaux couloirs où se faufiler, mais le seul débarquement possible se trouve aux Voiles Blanches, dit aussi « Trou du renard ».

Côte est de Langlade,vers l’Anse à la Gazelle

La côte ouest, bien que toujours rocheuse, est moins abrupte, mais cependant très difficile à approcher par houle de sud. La portion qui va de la Pointe du Ouest au Cap Bleu, plus au nord, est de toute beauté.

Nuances de schistes entre le Cap du Ouest et le Cap Bleu

Miquelon

Le Cap de Miquelon, point culminant de l’archipel, est bordé de hautes falaises de schistes sombres très découpées. Ce site grandiose offre un paysage quasi montagnard entouré par l’océan. Pour en faire le tour, dans le sens anti horaire, il est possible de débarquer à la Grande Anse de l’Ouest pour charioter sur 2 kms jusqu’au port-village de Miquelon. Sinon en aller-retour, compter 10 MN.

La côte Est, longue alternance de caps rocheux et de plages de sable ou de galets, est la plus propice au bivouac. L’anse de Belliveau face aux rochers de l’est, est bien représentative de cette portion de côte.

L’Isthme s’étend sur 9 kms en de longues plages de sable et galets. Il aboutit au Grand Barachois, immense lagune rythmée par la marée et ouverte sur l’océan par un goulet aux courants violents sur des bancs de sable mobiles (sorte de petite Barre d’Etel (56), FR)).
Le site – goulet, Grand Barachois, isthme – est un lieu privilégié pour l’observation des phoques et des limicoles.

Le grand Barachois et son goulet
Phoques gris dans le goulet du grand Barachois

Vers le Canada

Itinéraires vers le Canada et trajets en ferry (pointillés), carte Géoportail

Pour les plus aguerris, les sauvages îles Brunettes sont une potentielle étape vers Harbour Breton. De là, s’ouvre à l’ouest de Terre-Neuve, une côte accidentée longue de 200 kms et entrecoupée de fjords inaccessibles par voie terrestre.

Les îles Brunette vues de Miquelon

La Pénisule de Burin est à portée de kayak, avec une grosse traversée de 11 MN.

On peut aussi faire des traversées en ferry, de Saint-Pierre ou de Miquelon vers Fortune sur la Pénisule de Burin. La côte de Terre-Neuve offrira alors un champ d’exploration exceptionnel et infini, une fois la liberté de franchir les frontières restaurée.

Conclusion

A partir de Saint-Pierre, une grande diversité d’itinéraires en kayak est possible, combinant ou non des passages en ferry entre les îles et aussi vers le Canada.