Archives de catégorie : Bretagne

L’île de Keller : l’île de Ouessant

C’est une île bijou, c’est une île rase-cailloux, c’est l’île de l’île !

Au nord et toute proche de Ouessant, l’île de Keller se situe à l’extrémité de la Chaussée de Keller, haut lieu de pêche au bar de ligne. Quand les conditions s’y prêtent, il ne faut pas hésiter à faire le tour de cet îlot sauvage si particulier. Tour de l’île promis après avoir traversé Le courant du Fromveur : passage vers Ouessant, le voici ! 😉

Mercipourlekayak-Carte-SHOM-7149LExtrait carte SHOM-7149L

Nous vous emmenons faire une circumnavigation de Keller dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Toute la partie Sud puis Est de l’île est un régal en rase-cailloux.
Les falaises abruptes et sombres s’apprécient par temps calme et clair.

Mercipourlekayak_L-Malthieux-Keller-1

L’île n’est séparée de son petit îlot, Keller vihan, que par un pont d’énormes galets.

Mercipourlekayak_L-Malthieux-Keller-3

Au nord de l’île, se cachent deux belles grottes, à explorer sans houle !

Mercipourlekayak_L-Malthieux-Keller-2

L’île est prisée par les ornithologues, elle cache quelques macareux moines et fulmars boréaux.

Mercipourlekayak_L-Malthieux-Keller-4

Après avoir contourné la pointe ouest, on trouve l’autre face du pont de galets blancs.

Mercipourlekayak_L-Malthieux-Keller-5

Et enfin l’île d’Ouessant réapparaît, après cette impression de grand large quand on vient de contempler la Chaussée de Keller.

Mercipourlekayak_L-Malthieux-Keller-6

Le soir, depuis Ouessant, on se repose face à Keller dans cette ambiance sauvage, bercés par les seuls bruits de la mer et de ses goélands marins.

Mercipourlekayak_L-Malthieux-Keller-7

Au petit matin, avant de quitter les lieux, le photographe a vite rangé son appareil pour ne se consacrer qu’à cette belle vague, formée par le courant et la houle dans la passe entre Keller et Ouessant !

Mercipourlekayak_L-Malthieux-Keller-8

Le courant du Fromveur : passage vers Ouessant

Samedi 26 juillet 2014, route vers Ouessant ! La navigation est prête mais ce matin on se lève dans la brume, le doute m’envahit…

Voici la suite de la série Un été kayak en Bretagne : saison 2 !
Après avoir « écumé » les parages de l’île de Sein, [ La « grande boucle du Raz », puis Surf avec les dauphins… ! ], nous continuons notre virée en mer d’Iroise vers l’archipel de Molène et l’île d’Ouessant.

Wikipedia_Passage-Fromveur
Le Fromveur entre l’archipel de Molène et Ouessant, source Wikipedia

Venant de Molène, notre projet est d’aller à Ouessant, et de profiter de la belle météo pour commencer le tour de cette île sauvage par le sud. Nous faisons le pari que la brume va se lever.

Cette année nous voulons profiter de la Pointe de Pern à l’ouest de Ouessant, et pour y être à l’étale de basse mer, nous devons traverser le Passage du Fromveur à BM – 2h : coefficient 75, ça pousse, le courant est de 5 nœuds !

L-Malthieux_Mercipourlekayak-1Derrière Bannec, le phare de Kéréon dans la brume

Nous nous présentons au nord de l’île Bannec, si la brume n’est pas levée, même s’il n’y a pas de vent, ni de houle, je ne suis pas décidée à m’engager dans la « grande rivière ».
Nous interrogeons le CROSS Corsen par VHF pour savoir si un ferry de passagers doit traverser le Fromveur ce matin. La réponse est négative, la route est libre et, chance des audacieux, la brume se lève alors que nous nous présentons au nord de Bannec !

L-Malthieux_Mercipourlekayak-2Et au milieu coule une rivière : le Fromveur !

On prend la passe entre le nord de Bannec et Louédog, puis on se laisse glisser vers le phare de Kéréon qui trône sur les roches de Men Tensel.
On fait un stop au pied du phare : séquence « adrénaline » même si nous sommes des habitués du tumultueux courant de la Jument dans le Golfe du Morbihan.

L-Malthieux_Mercipourlekayak-3Au pied de Kéréon, en arrière plan l’île Bannec

On reprend notre route et, en bac, on rejoint le sud-ouest de Ouessant. La zone est très calme, on profite de toute la pointe sud-ouest à marée basse pour itinérer entre les roches. On admire le phare de La Jument à babord.

L-Malthieux_Mercipourlekayak-4Le phare de la Jument, pied dans la brume

On vise l’étale à midi pour passer la Pointe de Pern, on se méfie tous les deux de cette pointe. L’année dernière la houle ne nous avait pas permis de faire du rase-cailloux dans ce secteur, cette fois on est au bon endroit au bon moment et on en profite !

L-Malthieux_Mercipourlekayak-6Au pied du phare de Nividic, en arrière plan le phare de la Jument

Après une pause au pied du phare de Nividic, on rejoint la côte en passant entre les deux pylônes.

L-Malthieux_Mercipourlekayak-5Passage entre les 2 pylônes de Nividic, au fond le phare du Créac’h

On continue en longeant la côte au plus près, l’eau transparente révèle des jardins d’algues à marée basse. Chaleur d’été, sans houle ni vent, on se régale !
C’est ainsi que l’on rejoint l’anse de Yusin pour le bain et le pique-nique, la journée n’est pas finie, ensuite nous vous emmenons faire le tour de l’île de Keller

En savoir plus sur les phares : Le tour de Bretagne par les phares

Surf avec les dauphins… !

Je vous l’avais promis depuis un bon moment déjà, le voilà cet article ! 😉
Voici un récit et des photos pour vous faire profiter de nos rencontres avec les dauphins à l’île de Sein l’été dernier.

Dauphins_L-Malthieux_8Au retour d’une virée au phare d’Ar Men

Rencontre avec les dauphins

La Chaussée de Sein héberge un groupe sédentaire d’une trentaine de grands dauphins. Nous les avions repérés la veille, au retour de notre virée au phare d’Ar Men.

Dauphins_L-Malthieux_9Surf dans la Chaussée de Sein

On les cherchait, en se disant que ce serait vraiment la cerise sur le gâteau de les apercevoir avant de rentrer à l’île. Et puis soudain on a repéré les ailerons dans une passe, entre des roches de la Chaussée, relativement proches de l’île.

L-Malthieux_grands dauphins-SeinLes dauphins en chasse

On en a profité ce jour là en se disant qu’on reviendrait voir le lendemain, eh oui c’est le genre de rencontres que l’on a irrésistiblement envie de renouveler…

C’est ainsi que le jour suivant, on les a retrouvés au même endroit, quasiment à la même heure ! C’est qu’ils ont leurs habitudes, ils ont leur circuit pour venir chasser le poisson.

L-Malthieux_grands dauphins-SeinDes cétacés curieux et routiniers !

Les dauphins utilisent le courant, ils surfent dans les veines de jusant qui se forment entre les roches, cette technique est dite « chasse en rivière » selon cet article : Les techniques de chasse des dauphins de l’Ile de Sein.

Ce jour là, on vu une bonne dizaine de dauphins, dont deux jeunes avec leur mère !

L-Malthieux_grands dauphins-SeinUne mère et son delphineau

Rencontre avec un passionné

On a aussi rencontré un passionné qui les étudie, il les recense chaque année et les photographie sur et sous l’eau ! Il nous a confirmé qu’ils sont très routiniers.

Dauphins_L-Malthieux_5Tino répertorie les dauphins

Tous ces dauphins sont répertoriés et identifiés principalement par les marques qui figurent sur leur aileron.
Amusez-vous à les reconnaître grâce à la page de Tino : Les dauphins de l’Ile de Sein – 2014.

Ces données sont précieuses pour le Centre de recherche sur les mammifères marins de la Rochelle qui centralise toutes les observations de cétacés faites sur le littoral français.
C’est aussi le CRMM qui baptise les dauphins et tient un registre détaillé de leurs caractéristiques physiques.

Dauphins_L-Malthieux_3L’aileron dorsal : carte d’identité du dauphin

Les dauphins jouent volontiers avec l’étrave des bateaux à moteur, mais se tiennent à distance des kayaks, probablement qu’ils les craignent parce qu’ils sont silencieux. Ainsi les dauphins n’aiment pas se laisser surprendre par des formes qui surviennent sans bruit et qu’ils n’arrivent pas bien à situer dans l’espace.

Dauphins_L-Malthieux_1

Un plaisir indicible

Allier le plaisir du surf en kayak, et la rencontre de ces animaux fut exceptionnel.
Je ne terminerai pas en essayant de vous expliquer le plaisir que l’on a ressenti pendant cette session d’une heure, car cela ne se raconte pas mais se vit. 😉