Un 11 novembre à Hoedic

Coté météo si on me demande quel temps il fait le weekend du 11 novembre, je réponds qu’invariablement le temps est gris bouché humide !
Où pourrait-on donc aller chercher le soleil ? Dans les îles… !

Hoedic carte postale

De la houle et du vent

Le vent et la houle sont de la partie, le passage par Houat depuis Quiberon ne va pas être possible. Dimanche 10 novembre, avec une houle d’ouest de 1.75m à 2m et un vent NO 5 Bft, c’est sur la Presqu’île de Rhuys (56) que nous avons embarqué. Précisément à la Pointe St-Jacques, à 200 m à l’ouest du port, une petite plage et un parking sont l’endroit idéal pour charger tranquillement nos bateaux.

En fin de matinée, cap au 200° vers le nord-est d‘Hoedic, la mer est joueuse, la houle de travers et le vent de 3/4 arrière. A la voile on avance à 4 nœuds sans forcer, avec nos pagaies on est plus dans le contrôle directionnel que dans la propulsion.

Des oiseaux de mer

C’est ainsi qu’en jouant de vague en vague, on voit passer de temps en temps des oiseaux isolés : pingouins torda, fous de bassan, grand labbe, et océanites tempête.

Dans ce temps venté et ensoleillé on croisera la route d’un seul voilier, le barreur nous observe, semblant se demander qui sont ces deux « hurluberlus »… 😉
Au cours de cette traversée je n’ai pas pensé à sortir mon appareil photo, trop occupée à tenir ma pagaie.

Hoedic - Phare des Grands Cardinaux
Phare des Grands Cardinaux (photo L. Malthieux)

Après quasiment 9 milles parcourus en un peu plus de 2 heures de navigation, on atterrit sur la « Plage Bleue » de Hoedic face au phare des Grands Cardinaux. On profite des derniers rayons de soleil pour se restaurer et s’installer. Le temps d’un tour à pied à l’est de l’île, et voilà le crachin qui fait son apparition.

Hoedic - Lys maritime
Lys maritime en graines, espèce présente uniquement à Houat et Hoedic en Bretagne

Une ambiance insulaire

Avec l’obscurité précoce et la pluie, il est temps de se réfugier dans les bars et restos de l’île pour y goûter une soirée chaleureuse bien au sec.

La nuit est rythmée par les vagues qui s’écrasent sur la plage, par la pluie continue, et par le sifflement des grives mauvis en migration. Dans une tente adéquate on est dans un cocon qui offre une nuit dans la nature où on profite d’une ambiance vivante !

Hoedic bivouac
Bivouac à Hoedic (photo L. Malthieux)

Du gris partout

Hoedic au matin
Hoedic au matin (photo L. Malthieux)

Au matin la pluie a cessé et le ciel s’est couvert d’une palette de gris clairs. On entame un tour de l’île, en kayak cette fois, en virant le Grand Mulon pour aller saluer un pêcheur en kayak. On poursuit vers l’ouest en se tenant à distance de la côte car la houle y déferle.

Hoedic-tout de l'île

En passant la pointe nord-ouest, dite Pointe du Vieux-Château, agitée par une houle clapoteuse, on ramasse un flacon en plastique contenant un liquide douteux et portant l’étiquette « Compagnie de pétrole Istanbul 2009 ». A mettre au petit musée des objets « exotiques » trouvés en mer…

Le temps s’obscurcit, la visibilité est faible, il est temps de retraverser vers le continent. Sur la route, on semble être dans un désert : de la mer tout autour, pas de terre à l’horizon, des dégradés de gris dans le ciel, pas de trace de vie humaine.
Seuls les oiseaux viendront encore nous rendre visite : mouettes tridactyle, guillemots de troïl, grand labbe et fous de bassan.

Une route au compas

Avec une houle d’ouest de 1,5m et un vent SO 4 Bft de 3/4 arrière, il est difficile de bien tenir le cap au compas. Nous avons la chance d’avoir encore un vent favorable dans nos voiles et c’est en 2h40 qu’on rejoint notre point d’arrivée sans même une goutte de pluie.

Conclusion

Le 11 novembre n’a pas failli à sa réputation de temps bouché mais nous étions bien sur l’eau, et la veille nous avons vu le soleil.
Encore un bon weekend kayak, malgré le vent, et grâce à la voile ! Eh oui il y avait des voileux sur l’eau, mais pas ceux que l’on croit… 😉

En pratique :
Pour trouver un point d’embarquement sur la Presqu’île de Rhuys : visitez le très utile site kayakalo.
Pour dormir au sec à Hoedic, rien de plus facile, vous laissez les kayaks sur la plage et vous vous rendez à votre hébergement : des gîtes communaux et le gîte d’étape du Fort sont ouverts toute l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *