Une semaine au Britany Kayak Festival

Peter Bisset, Porsmouth
L’association et forum de discussions sur internet kayakdemer.eu a organisé la première édition du Britany Kayak Festival du 06 au 15 août 2011, à Lampaul-Plouarzel (Finistère-29), en Iroise.

Il s’agit d’une rencontre de kayakistes de tous horizons de France et des pays voisins, Espagne, Angleterre, et Allemagne.
Pas de programme prédéfini mais au contraire une autogestion pour mettre au point des navigations et autres sessions fun ou techniques pendant toute une semaine.

Chacun a donc composé son programme selon ses envies, en kayak ou à terre.
C’était quoi mon BKF à moi ?
En voici quelques impressions… sous forme d’une liste à la Prévert :

Un campement sur une belle aire naturelle.
Une tente installée avec vue sur mer et le phare du Four.
Un bivouac de luxe, ou un camping au confort spartiate, c’est selon.
Une première soirée très accueillante avec les habitants du village : initiation aux danses bretonnes et dégustation d’une spécialité, les saucisses de Molène.
Un surf de plage à Tréompan.
La visite du Fort de Bertheaume, sur les traces de L’Epervier.
Les premiers jours sous le soleil.
Un surf sur la vague de courant de la Pointe de Kermorvan.
Un esquimautage au pied de la Grande Vinotière.
La rencontre émouvante du gardien de la chapelle Saint-Eloi, Jean incarne l’humanité à l’état pur.
Une initiation aux techniques de pagaie groenlandaise.
Une soirée catalane festive, préparé par un club Pagaia dévoué et généreux.
Du « rase-cailloux » entre le Fort de Bertheaume et Porspaul avec les anglais de Porsmouth.
Un dessalage dans une passe à cailloux « de trop », la pagaie coincée et la peau des mains rabotée.
La visite du menhir de Kerloas, haut de 11m.
Une virée naturaliste dans l‘archipel de Molène.
Une veillée passée à identifier les 10 feux de Molène et Ouessant.
Une réflexion et une pratique autour du secourisme en mer.
Une moisson de livres proposés par Le Canotier, dont les Œuvres autobiographiques de Paul-Émile Victor.
Les derniers jours dans la bruine.
Une initiation à l’esquimautage groenlandais.
Le mugissement de la corne de brume du phare du Four qui rythme le temps s’étirant dans l’épaisseur de l’atmosphère environnante.
Une dernière soirée chaleureuse à déguster un Kig ha farz.

Arzhela, en pays de Plou-Arzel

Fort de Bertheaume
Fort de Bertheaume

Quéménès
Ile de Quéménès, archipel de Molène

Litiri, archipel de Molène
Litiri, archipel de Molène

Menhir de Kerloas
Menhir de Kerloas

Esquimautage à la Grande Vinotière
Esquimautage à la Grande Vinotière

Le port de Lanildut
Le port de Lanildut

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *