Weekend Kayak et Yoga – 2è édition

1er et 2 juin 2013 – Weekend formation CK/Mer

Sur les traces de la 1ère édition qui avait eu lieu il y a 2 ans, nous avons expérimenté encore cette fois avec de nouveaux participants, toujours dans le Golfe du Morbihan.

L’objectif est de faire découvrir la pratique du yoga et en quoi elle peut être complémentaire de la pratique du kayak.

Avant tout, on a commencé par une séance d’échauffement, celle que propose Dominique Calderon du club catalan « Pagaia », tirée de son expérience de kiné.

Jeux d’équilibre

Changer ses habitudes et ses repères commence en changeant de kayak !

On peut former des radeaux et demander aux personnes aux extrémités d’échanger de kayak, et ainsi de suite avec les avants-derniers et enfin ceux du centre. L’avantage c’est qu’à la fin de ce petit jeu, plus personne n’est dans son kayak, ni n’a sa pagaie !

WE Kayak et yoga edition 2 - 1
Radeaux et échanges de kayaks

On peut continuer en se mettant 2 à 2, chaque binôme trouve sa méthode pour échanger de kayaks.

Ensuite chacun sur un kayak, qui n’est plus le sien si vous avez tout suivi!, on peut s’essayer à toutes sortes de positions, limitées plus par nos capacités d’équilibre que par notre imagination ! 😉

WE Kayak et yoga edition 2 - 2

WE Kayak et yoga edition 2 - 3

Il ne reste plus qu’à s’entraîner tout l’été quand l’eau sera plus chaude, car de ce côté là on n’a pas été gâtés, 13°c seulement dans le Golfe un 1er juin !

Changements de repères

Après le pique-nique on a poursuivi avec des jeux plus secs, des ateliers « sans les yeux ». Je me suis inspirée d’ateliers animés par Jean-Claude Biraud, bien connu des « ckméristes », et non-voyant.

WE Kayak et yoga edition 2 - 4

* Guidage
En binôme, l’un guide, l’autre est le non-voyant, il a un bandeau sur les yeux. Après l’avoir aidé à embarquer, il va falloir naviguer en le guidant. Pour cela il est nécessaire de donner le moyen au non-voyant de savoir où est son guide par un signal constamment répété : « hop, hop, hop,… » à peu près à la cadence de la pagaie.
Pour aller vers la gauche, dire « gauche », c’est le non-voyant qui gère sa pagaie pour aller à gauche (même chose pour aller vers la droite).
Pour le faire s’arrêter : « stop », et en avant tout droit : « hop, hop, hop,… »

WE Kayak et yoga edition 2 - 5

* Travail des appuis
A deux en bord de plage : le guide est dans l’eau et tient la pointe avant du kayak du non-voyant. Le non-voyant relâche complètement ses jambes : pieds en dehors des cale-pieds et genoux relâchés. Les bras du non-voyant sont levés au niveau de la poitrine, pagaie dans les mains, les épaules horizontales.
Le guide accentue la gîte du kayak et le non-voyant fait un appui : en gardant le haut du corps bien droit et les épaules horizontales. Le guide fait gîter une fois à gauche, une fois à droite,… sans alterner et sans ordre précis.

WE Kayak et yoga edition 2 - 6

Finalement le guide secoue le kayak dans tous les sens, en faisant plonger la pointe avant comme une machine à laver : le non-voyant met des appuis à droite ou à gauche pour se rétablir.

WE Kayak et yoga edition 2 - 7

Initiation au yoga

Retour à terre et en route vers le camping pour rencontrer le professeur de yoga.

La séance de cette 1ère journée porte sur la découverte d’étirements de tout le corps, et aussi sur quelques éléments préparatoires à l’esquimautage : postures « tête en bas », respiration et rétentions du souffle, poumons vides ou poumons pleins.

Jeux sur l’eau

Le dimanche est ensoleillé et moins venteux, il est plus propice aux jeux dans l’eau.

On commence la matinée tranquillement en naviguant de bac en bac entre les îles de Berder, La Jument et Hent Henn.

Au retour on rejoint les jolies plages Est de Berder pour expérimenter de nouvelles sensations avec l’eau.

Rechercher l’équilibre dans la gîte

WE Kayak et yoga edition 2 - 8

S’allonger sur l’eau avec son gilet, puis avec la pagaie (le « sculling »).

WE Kayak et yoga edition 2 - 9

WE Kayak et yoga edition 2 - 10

Fin en yoga

En milieu d’après-midi on a retrouvé notre professeur de yoga pour une 2è séance. Au programme : étirements, postures d’équilibre, respiration

Chaque séance se termine par un moment de relaxation. Parfaitement « zen », il ne reste plus qu’à rentrer après ce weekend qui visait le bien-être, dans un cadre propice : le camping de la Fontaine du Hallate nous a encore réjouis avec sa nature florissante, le chant des grenouilles et son accueil chaleureux.

Conclusion

Cette année encore nous avons expérimenté de nouveaux jeux, ce programme se construit avec les apprentissages glanés ici et là et avec l’apport de chaque participant. C’est ce partage que j’encourage et qui me motive pour proposer ces weekends.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *