Le courant du Fromveur : passage vers Ouessant

Samedi 26 juillet 2014, route vers Ouessant ! La navigation est prête mais ce matin on se lève dans la brume, le doute m’envahit…

Voici la suite de la série Un été kayak en Bretagne : saison 2 !
Après avoir « écumé » les parages de l’île de Sein, [ La « grande boucle du Raz », puis Surf avec les dauphins… ! ], nous continuons notre virée en mer d’Iroise vers l’archipel de Molène et l’île d’Ouessant.

Wikipedia_Passage-Fromveur
Le Fromveur entre l’archipel de Molène et Ouessant, source Wikipedia

Venant de Molène, notre projet est d’aller à Ouessant, et de profiter de la belle météo pour commencer le tour de cette île sauvage par le sud. Nous faisons le pari que la brume va se lever.

Cette année nous voulons profiter de la Pointe de Pern à l’ouest de Ouessant, et pour y être à l’étale de basse mer, nous devons traverser le Passage du Fromveur à BM – 2h : coefficient 75, ça pousse, le courant est de 5 nœuds !

L-Malthieux_Mercipourlekayak-1Derrière Bannec, le phare de Kéréon dans la brume

Nous nous présentons au nord de l’île Bannec, si la brume n’est pas levée, même s’il n’y a pas de vent, ni de houle, je ne suis pas décidée à m’engager dans la « grande rivière ».
Nous interrogeons le CROSS Corsen par VHF pour savoir si un ferry de passagers doit traverser le Fromveur ce matin. La réponse est négative, la route est libre et, chance des audacieux, la brume se lève alors que nous nous présentons au nord de Bannec !

L-Malthieux_Mercipourlekayak-2Et au milieu coule une rivière : le Fromveur !

On prend la passe entre le nord de Bannec et Louédog, puis on se laisse glisser vers le phare de Kéréon qui trône sur les roches de Men Tensel.
On fait un stop au pied du phare : séquence « adrénaline » même si nous sommes des habitués du tumultueux courant de la Jument dans le Golfe du Morbihan.

L-Malthieux_Mercipourlekayak-3Au pied de Kéréon, en arrière plan l’île Bannec

On reprend notre route et, en bac, on rejoint le sud-ouest de Ouessant. La zone est très calme, on profite de toute la pointe sud-ouest à marée basse pour itinérer entre les roches. On admire le phare de La Jument à babord.

L-Malthieux_Mercipourlekayak-4Le phare de la Jument, pied dans la brume

On vise l’étale à midi pour passer la Pointe de Pern, on se méfie tous les deux de cette pointe. L’année dernière la houle ne nous avait pas permis de faire du rase-cailloux dans ce secteur, cette fois on est au bon endroit au bon moment et on en profite !

L-Malthieux_Mercipourlekayak-6Au pied du phare de Nividic, en arrière plan le phare de la Jument

Après une pause au pied du phare de Nividic, on rejoint la côte en passant entre les deux pylônes.

L-Malthieux_Mercipourlekayak-5Passage entre les 2 pylônes de Nividic, au fond le phare du Créac’h

On continue en longeant la côte au plus près, l’eau transparente révèle des jardins d’algues à marée basse. Chaleur d’été, sans houle ni vent, on se régale !
C’est ainsi que l’on rejoint l’anse de Yusin pour le bain et le pique-nique, la journée n’est pas finie, ensuite nous vous emmenons faire le tour de l’île de Keller

En savoir plus sur les phares : Le tour de Bretagne par les phares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *