L’archipel des Sept-Iles en mai

Macareux moine - Archipel Sept-Iles
Macareux moine

L’archipel est composé principalement de sept îles : l’île Bono, l’île Plate, l’île aux Moines, l’île Malban, l’île Rouzic, le Cerf et les Costans.

L'île aux Moines - Sept-Iles
Fort et phare de l’île aux Moines

L’île aux Moines

La seule île à avoir été véritablement habitée est l‘île aux Moines, qui a la particularité de posséder une source d’eau douce et deux points de débarquement. C’est également l’unique île que l’on peut visiter à pied, le temps d’une escale, lors des excursions en kayak ou en bateau.

La légende dit que Saint-Guirec a séjourné sur l’île aux Moines avant de débarquer à Ploumanac’h pour évangéliser le Trégor.

Pingouin torda et Guillemots de troil
Pingouin torda et Guillemots de troil

Son appellation provient de l’occupation de l’île du 14è au 15ème siècle par des moines Cordeliers, nom donné aux frères Franciscains installés en France, vêtus d’un habit composé d’un imposant cordage.
Les conditions de vie sont si difficiles que le Pape Nicolas V autorise leur retour sur le continent à la seule condition de détruire toute trace de leur passage sur l’île.

Phoque de l'archipel des Sept-Iles
Phoque de l’archipel des Sept-Iles

En 1740, l’île aux Moines est de nouveau occupée mais cette fois par des militaires. Un fort est édifié sous Louis XV par Siméon Garengeau, disciple de Vauban.
Une garnison de soldats s’installent afin de prévenir un éventuel débarquement sur nos côtes. Sa vocation première est surtout de lutter contre la contre-bande et les actes de piraterie.
Les fortifications sont constituées de plusieurs installations : une batterie, une caserne, un magasin à poudre et même un potager.

Phare de l'île aux Moines
Phare de l’île aux Moines : portée 24 milles marins (44 km), feu blanc à 3 éclats 15s

A la fin du 19ème siècle un phare est construit à côté des ruines du fort, alors abandonné. Détruit par les allemands en 1944, il est reconstruit quelques années plus tard. Alors qu’il a été l’un des derniers phares français en mer gardé, le phare de l’île aux Moines a été automatisé en 2007.

Les Fous de bassan - île Rouzic
Colonie de Fous de bassan – île Rouzic

Lors de ma dernière visite, j’ai eu l’occasion de revoir Denis, avec qui j’avais découvert l’archipel à bord du Sant C’hireg. Il continue à proposer avec bonheur des balades pour découvrir l’environnement des Sept-Iles.

Sant C'hireg
Sant C’hireg en escale à l’île aux Moines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *