Profiter des gros coeff pour jouer et s’engager plus avant…

Samedi 21 septembre, j’ai proposé une sortie « perf » à la journée dans mon club, le CKCV – Canoë Kayak Club de Vannes  :

La proposition de sortie « perf »

Intitulé : Perfectionnement dans les courants du Golfe par gros coefficient

Projet : naviguer et esquimauter dans le courant de La Jument par gros coefficient (coeff 104). L’objectif est de profiter de la bonne température de l’eau et de l’air pour se perfectionner dans les courants forts, tout en organisant collectivement notre sécurité.

Public : avoir au moins un an de pagaie, être à l’aise dans le courant de la Jument par coefficients moyens (70-80), connaître les techniques de récupération.

Programme :
– Matin : navigation dans le jusant. Surf à Berder puis exploration des spots du courant de La Jument (reprises et stops, bacs, surf, essais de remontées de courant et de passage de pointe…)
– Midi : bonne pause à Méaban ou à la sortie du Golfe
– Après-midi : retour avec le flot pour s’exercer aux esquimautages pour ceux qui le souhaitent et récupérations dans les veines d’eau de La Jument.

Équipement : casque obligatoire, bout de remorquage souhaité. Pour le midi : prévoir un change et une boisson chaude. 7 places.

Berder-CKCV-21sept2013

Retours sur la journée

La sortie, pourtant ouverte à tous, ne réunit presque que des encadrants du CKCV. L’équipe de 6 personnes est homogène.

La matinée consistant à exploiter les spots du jusant, est « classique » au club, elle est destinée à s’amuser.

L’après-midi, dans le flot, on a été tentés de jouer mais on a gardé nos forces pour prioriser les esquimautages dans des eaux autrement que « calmes » : à la pointe de Kerpenhir, à la balise du Grand Mouton et à la pointe sud de l’île Longue.

Les motivations sont propres à chacun :
– envie de savoir où on en est dans son esquimautage en conditions agitées
– envie de progresser en allant esquimauter en conditions plus difficiles que les eaux calmes habituelles de fin de sortie
– envie de tester son « re-entry roll » (réintégrer son kayak retourné et esquimauter sans rejuper)…

Quand une équipe sûre est en soutien, c’est l’occasion pour tous d’éprouver ses techniques et de dépasser ses limites.

Les esquimautages ne passent pas tous, en particulier à la balise du Grand Mouton, c’est là aussi l’occasion de vérifier nos techniques de récupération.

Récup à l’anglaise !

On en a profité pour tester ensemble la technique dite « anglaise », ou de remontée par l’extérieur. La personne secourue ré-embarque par l’extérieur des kayaks, au lieu d’entre eux, comme on le fait classiquement dans nos clubs.

De l’avis de tous elle est plus facile à mettre en œuvre pour le sauveteur, comme pour le récupéré.
Elle est aussi plus facile et plus sécurisante dans les vagues car les 2 kayaks restent solidaires et ne risquent pas de s’écarter quand la personne remonte.

Recuperation-anglaise
Kayarchy – Réembarquement par l’extérieur des kayaks, au lieu d’entre eux

Pour en savoir plus, voir ici l’excellente animation didacticielle : chapitre « Bases de la sécurité -> sauvetage par crochet-talon »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *