L’archipel de Lérins

A quelques encablures de Cannes, ce petit archipel de 4 îles offre le dépaysement du large et une vue panoramique sur le Mercantour.

Embarquement

Au Cap de la Croisette, à la plage Gazagnaire, l’embarquement se fait très facilement et le vaste parking est gratuit toute l’année.

Carte IGN à consulter sur Géoportail

Après quelques coups de pagaie en direction de l’archipel, on laisse derrière nous le Golfe Juan, entre le Cap de la Croisette et le Cap d’Antibes.

Vue depuis le nord de Ste-Marguerite

L’archipel est composé de 2 îles principales : Sainte-Marguerite, la plus grande et Saint-Honorat, plus au sud.

Cartes IGN à consulter sur Géoportail

Sainte-Marguerite

Fort musée Ste Marguerite

Le Fort royal de Ste-Marguerite abrite un ensemble de batiments, dont une ancienne prison et un musée de la mer. Il est aussi possible de passer la nuit dans le centre internationnal d’hébergement.

Côte nord-est
Vers l’île de la Tradelière
Ile de la Tradelière, Grands Cormorans

Dès que l’on passe au sud de Ste-Marguerite, on est coupés de la côte et de son urbanisation dense.

Anse protégée à l’ouest de la Pointe Carbonel

Autour de Sainte-Marguerite, les points de débarquement sont nombreux. Ils permettent d’accéder à une forêt de Pins d’Alep, de Pins Parasols et d’Eucalyptus, entrecoupée de nombreux sentiers.

En fond, la côte sud de Ste-Marguerite

Le passage entre les 2 îles, abrité du large, est le lieu privilégié des bateaux au mouillage. Une courte traversée nous fait accéder à une autre ambiance.

Saint-Honorat

En laissant à l’Est le Cap d’Antibes, on découvre à l’Ouest, l’Estérel.

Côte sud-ouest, le bois de grève est utile pour hisser les kayaks ou les remettre à l’eau

Au sud-ouest, la côte rocheuse n’est pas accostable et un grand plateau rocheux fait lever la houle.

Abbaye et ancien fort abbaye de St-Honorat

Nous avons mis le cap sur le large pour tenter d’apercevoir des mammifères et des oiseaux marins, sans succès cette fois.

Balise Les Moines en bordure du plateau rocheux au sud

Puis nous avons remis le cap sur la Pointe St-Féréol.

Conclusion

Ces petites îles méritent autant d’être longées en kayak, que parcourues à pied. A terre, ce sont des havres de paix (hors saison) où toute circulation est interdite. En mer, les moteurs des nombreux bateaux se font entendre, le coin est prisé par les locaux pour venir pêcher ou se mettre au mouillage.
Le paysage est remarquable, en particulier pour la vue sur l’arrière pays, avec en fond les sommets du Mercantour.

Ile St Féréol

En savoir plus

  • Nous avons fait des virées précédentes : depuis Antibes, c’est plus long pour accéder aux îles mais l’avantage est de longer le magnifique Cap d’Antibes. De Théoule/Mer, port La Rague, on peut coupler la visite des îles de Lérins avec celle de l’Estérel
  • Cet itinéraire est décrit dans le Guide La Méditerranée en kayak de mer
  • Les points de mises à l’eau sont situés sur kayakalo

1 réflexion sur « L’archipel de Lérins »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *