Le stage sécurité de Manche Ouest

Programmé les 26 et 27 janvier 2013, je m’en suis souvenue 2 jours avant, disponible et en forme, le redoux s’annonçant pour le weekend, je n’ai pas hésité ! J’ai participé à la 18è édition du stage « sécurité » organisé par Manche Ouest à Trégastel (22).
Initié par « l’auberge de Jeunesse de Paimpol », Christian Scalbert a assuré la continuité de ce stage chaque année fin janvier.

Il a lieu sur 2 demi-journées, du samedi midi au dimanche midi. Rendez-vous à Coz-Pors, la base de Manche Ouest.

Samedi après-midi : apprentissages

L’accueil autour d’un café précède le brief sur le programme du stage, les notions essentielles sur l’hypothermie, et les premières indications sur l’attitude du kayakiste sauveteur : placement en fonction des éléments et posture mentale à adopter.

Allez en route, pas de blabla, la sécurité ça ne se fait autour d’une table mais sur (dans) l’eau !

Stage sécu Manche Ouest - la base
La base de Manche Ouest

Dans l’anse protégée de Coz-Pors on a passé en revue les techniques de remorquage, récupérations diverses d’un dessalé, réparation d’urgence d’un kayak sur l’eau, mises en radeau… Chaque fois Christian nous a montré et expliqué, puis on a pratiqué à 2 ou en petit groupe selon les exercices.

Dans un 2d temps on est allés mettre en pratique dans des conditions de mer plus musclées. Faire une récupération d’un dessalé dans une belle houle, qui vient chahuter le clapot à proximité des rochers, c’est une expérience… !
On a continué avec quelques variantes, et fini la journée sur une petite vague de surf particulièrement joueuse.

Une fois changés et au chaud, la session se conclut par un passage en revue du matériel de sécurité (et un feu d’artifices ! ;-)). Au delà de la règlementation, il s’agit de lister ce qui est vraiment utile, ce qui est vraiment efficace, ce qui est vraiment indispensable.

Dimanche matin : mises en situation

Stage sécu Manche Ouest - l'équipe
L’équipe prête à embarquer : 6 hommes et 2 femmes, des niveaux de pratique hétérogènes

Le vent souffle fort, on ne va pas avoir besoin d’aller loin pour trouver des mises en situation bien concrètes ! Dès l’embarquement le vent 5 Bft et les vagues nous donnent les conditions pour s’exercer à des remorquages et récupérations en eau froide (10°C).

Les mises en situation sont variées, faisant appel à un chef qui coordonne son équipe. Elles incitent à agir vite, en se basant sur des automatismes mais en conservant aussi une capacité à reconsidérer une situation, car rien n’est jamais exactement pareil.
Et pour acquérir cela, il n’y a qu’une solution : l’entraînement régulier.

Équipement nécessaire :

– une combinaison néoprène intégrale (merci Franfran pour le prêt!), et par dessus des vêtements de kayak, veste et pantalon : ainsi équipée je n’ai pas eu froid.
– une bonne dose d’humour, et ne pas se prendre (trop) au sérieux

Stage sécu Manche Ouest - l'humour
Tient on s’marre, surprenant ! 😉

Conclusion

Mes objectifs étaient d’apprendre et de me remettre en question, ils ont été largement atteints. Ce stage se fait en conditions, mer et vent, et en eau froide. Il est réaliste, et tout ce qu’on croit savoir faire par beau temps et en eau « chaude » est remis en question dans ces situations.
Ce questionnement me parait essentiel, non pas seulement pour partir en expé, mais d’abord pour naviguer en Bretagne toute l’année.

Merci Christian pour ce stage dense et pragmatique, fondé sur l’expérience, qui amène à se poser les bonnes questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *