Sécurité en eau vive

Ce samedi 23 mars le Comité Régional de Bretagne de Canoë Kayak (CRBCK) programmait une journée de sécurité en eau vive sur le site des Roches du Diable.

Au programme :

la sécurité préventive : les différents paramètres liés à l’environnement, le public, le matériel et l’encadrement qui conduisent à faire un choix de programme de navigation pertinent

l’autosécurité des pratiquants : comment se protéger soi, savoir nager en eau-vive et attraper une corde sans risque de se blesser

Roches du diable - photo Emmanuel Berthier
Photo Emmanuel Berthier

Chacun a pu en retirer des éléments concrets pour sa pratique.

Pour les encadrants :

– une bonne remise au point sur les différents éléments réglementaires

– apprendre car on ne sait jamais tout (par exemple votre gilet a-t-il un harnais ? c’est quoi le harnais sur un gilet ? quelle est la fonction première du leash ?…)

– la mise en place d’ateliers sécu à reproduire sur les séances

Pour les pratiquants :

– un apprentissage des techniques et positions de sécurité vis-à-vis de soi

– la sécurité active par la participation à la sécurité du groupe

Roches du diable 1 - photo Emmanuel Berthier
Photo Emmanuel Berthier

Le niveau d’eau était idéal, 1 mètre à la Loge Coucou, pour mettre en œuvre les exercices et permettre au plus grand nombre de faire la descente du rapide des Roches. Les baignades ont malgré tout été nombreuses…

En conclusion, ce fut une journée pour apprendre et pratiquer, dans la convivialité, en échangeant aussi avec d’autres clubs : nous étions 15 des clubs bretons, encadrants ou pas, diplômés ou pas, de niveaux techniques très hétérogènes.

A conseiller à tous les pratiquants rivière…

Pour finir, un dernier conseil : mieux vaut ne rien prévoir le soir après ce genre de journée ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *