Sardaigne SO : îles et Pain de sucre

C’est pour explorer le quart sud-ouest de la Sardaigne en kayak de mer que nous sommes partis en juin 2018. Notre projet est de remonter à l’ouest vers la Costa Verde puis de redescendre vers les grandes îles du sud-ouest.

De Portoscuso au Pan di Zucchero

Portoscuso est un joli village paisible dont le port nous permet d’accéder à une cale d’embarquement et à un parking gratuit pour la voiture.

Carte Michelin IGN-Sardaigne au 1/200 000è

Le cap est aussitôt mis au nord pour longer une magnifique côte rocheuse jusqu’au célèbre Pan di Zucchero à Masua. Ce « pain de sucre » est un majestueux bloc de calcaire planté dans la mer, il est percé de deux arches immenses.

Porto Corallo, au fond le Pan di Zucchero

Le soir au bivouac, deux dauphins sortent de l’eau à la verticale à 3 reprises !

Coup de Maestrale !

La météo s’est annoncée favorable jusqu’au départ, et pourtant après le 1er jour de navigation les prévisions ont changé pour annoncer le Maestrale (Mistral), un vent dominant de nord-ouest, frais et sec.

La houle s’est mise à gonfler à l’ouest, nous avons dû renoncer à la Costa Verde et sommes redescendus vers les îles Sant’ Antioco et San Pietro pour nous mettre à l’abri.

Iles Sant’ Antioco et San Pietro

Le temps n’a pas changé pendant 10 jours ! Il est resté frais et venté, difficile à naviguer. L’ambiance n’était pas à la baignade non plus. Pourtant ces îles nous ont révélé quelques unes de leurs beautés et un potentiel riche à explorer.

Finalement, nous avons bouclé pour revenir à notre point d’embarquement, Portoscuso, après avoir parcouru environ 45 milles nautiques.
Nous avions hâte de repasser à la gelateria du port, tant ses glaces sont délicieuses.

Conclusion

Les conditions ne nous ont pas permis de visiter les côtes ouest de ces îles. En plus, l’appareil photo est tombé à l’eau avec le photographe dès le 1er jour ! On est donc obligés d’y retourner !

Ces îles sont très grandes et en faire le tour représente quelques 50 milles nautiques ! Suite au prochain épisode, en plus nous aurons de nouvelles pagaies à essayer…

En savoir plus :

Une réflexion au sujet de « Sardaigne SO : îles et Pain de sucre »

  1. Pierre OLIVIER

    Merci une fois de plus pour ces infos,
    Le sud ouest des côtes sardes est moins connu que d’autres zones littorales de l’île, il est aussi plus éloignés des ports d’arrivée depuis la France, il est pourtant bien intéressant et vos retours d’expériences donnent envie d’y pagayer. Je un peu roulé sur une partie de la cote del sud objet de votre article précédent, et surtout ai eu la chance d’avoir un temps de curé pour ma seule journée de navigation autour de San pietro, dont je vous conseille la côte occidentale (à apprécier que par beau temps) avec son décor grandiose et ses nombreuses grottes qui débute au sud par la baie de la mezza luna : https://vimeo.com/276910639
    Avec mon excellent souvenir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *