Parc national des Calanques (5) : L’archipel du Frioul

Pomègues

L’archipel du Frioul compte 2 grandes îles, Pomègues et Ratonneau. Reliées par une digue, elles forment un ensemble, telle une seule grande île. A l’est et à l’ouest, 2 petites îles s’y ajoutent, la célèbre If, et la rocheuse Tiboulen du Frioul.

Parc national des Calanques, périmètre marin et terrestre

Île d’If

Le Château d’If se dresse sur son îlot, tout entièrement cerné par ses remparts.

Chateau d’If

Une forteresse imprenable, une prison pour le Le Comte de Monte-Cristo. Le Chateau d’If se visite, l’accès en kayak ne semble pas possible sur le débarcadère prévu pour des bateaux.

Fortifications bien entretenues tout autour de l’îlot

Îles Pomègues et Ratonneau

En traversant depuis l’île d’If, on arrive à la Calanque de St-Estève.

Calanque de St-Estève

En continuant vers le sud, on passe par le Port du Frioul, unique véritable port de l’archipel, il est le lieu d’arrivée des nombreux bateaux de visiteurs venus de Marseille.

Port du Frioul, en arrière Notre-Dame de la Garde qui domine Marseille

Ensuite c’est une anse rocheuse, le Port de Pomègues, qui abrite une ferme aquacole.

Vers le Port de Pomègues
Port de Pomègues, ferme aquacole

La côte sud, rocheuse, ne permet aucun débarquement.

Côte sud de Pomègues

La Calanque des Cambrettes nous attire dans ses entrailles pour nous révéler le trésor qu’elle retient en son fond… des déchets plastiques de toutes sortes !

Calanque des Cambrettes

A la pointe sud, au Cap Caveaux, nous croisons 2 Grands dauphins, qui font route vers l’ouest. Quelle chance, les rencontres de ce type ne sont pas si nombreuses dans le coin !

Nous virons plein nord, en longeant une belle côte exposée au large. C’est la partie de l’île la plus éloignée des sentiers.

Après la Pointe de la Luque, nous apercevons au fond la digue Berry qui abrite le Port du Frioul.

Au fond, le Port du Frioul

Après la Pointe de la Crine, nous entrons dans la magnifique calanque sableuse qu’elle protège. Très prisée des promeneurs et baigneurs, son accès par la mer est protégé par des bouées interdisant l’usage du moteur.

Calanque de la Crine

Après avoir longé la Digue Berry, on découvre une plage à proximité immédiate du Port du Frioul. Nous voici à Ratonneau, nous poursuivons vers l’ouest.

Pointe Brigantin, ouest de Ratonneau
Ïlot de Tiboulen du Frioul

Après avoir viré l’îlot de Tiboulen à l’ouest de Ratonneau, nous longeons la côte toujours rocheuse. La calanque de Morgiret permet de débarquer.

Passant ensuite à proximité de l’anse de l’Eoube, nous apercevons plusieurs points de débarquements. La boucle est bouclée, on retrouve l’espace urbain de Marseille.

Vers le Cap de Croix

Conclusion

Les Îles du Frioul acquises par la ville de Marseille en 1971 ont été entièrement préservées de l’urbanisation. Situées à un jet de pierres de Marseille, elles sont évidemment très fréquentées. Et pourtant la beauté et le sauvage sont partout dans cet original décor calcaire.

Goélands leucophée et Lavatères en fleurs

En savoir plus :
Parc national des Calanques : Archipel du Frioul
Guide La Méditerranée en kayak de mer

Fin du tour du Parc national des Calanques

Comme partout, quand on sait choisir le moment et que la météo est au rendez-vous, on peut profiter pleinement des paradis méditerranéens…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *