Parc marin d’Iroise (3) : Sein

L’île de Sein

Port de Sein

Située plus au sud que Ouessant et Molène, Sein n’en est pas moins dans la même mer d’Iroise, mer drainée par de puissants courants et se nappant de brumes subites.
Les parages de Sein offrent une fantastique zone de navigation pour le kayak de mer : hauts fonds, roches émergées, courants, phares, oiseaux et mammifères marins…

Les 2 routes d’accès

Pour y accéder, il faut franchir le mythique Raz de Sein. La route nord passe par le phare de Tevennec, la route sud par le phare de La Vieille. Les points d’embarquement sont listés sur kayakalo. La traversée sera alors de 2 à 3 heures dans des conditions calmes (autour des étales, petits coefficients de marée, peu de vent et de houle). Les horaires de marée dans le Raz sont en avance de 3/4 d’ heure par rapport aux horaires de Brest.

La « grande boucle du Raz » : 40 milles depuis l’anse du Loch, puis l’île de Sein, virer le phare d’Ar Men, retour par le phare de Tévennec pour rejoindre la Pointe du Van.

Phare de La Vieille et La Plate

Bivouaquer à Sein

A sein, il faut explorer des possibilités d’hébergement dans le village. Pour le reste, on dira la même chose que dans Bivouaquer à Ouessant.

En route vers la mise à l’eau !

Programmes de navigation

Une fois en poste à l’île de Sein, on peut envisager de bien jolis programmes de navigation : faire le tour de l’île, explorer La Chaussée de Sein, ou même s’aventurer en son extrémité pour rejoindre le fameux phare d’Armen, en pleine mer à l’ouest !

Tour de l’île

A l’ouest de l’île, le Grand phare de Sein domine.

La côte nord abrite le port de l’île.

Men Brial, le phare du port

A l’est, la presqu’île de Kelaouro étale ses grèves de galets.

Grève de Kelaouro

A partir de là, on peut faire un saut au Chat distant d’1 à 2 milles, posté sur des hauts fonds. On se méfiera cependant du vent contre courant entre la tourelle et l’île et de la zone de marmites dans le nord de la tourelle.

Tourelle Le Chat au SE de Sein, le continent au fond

La côte sud permet à la houle de dérouler sur un grand plateau rocheux signalé par le Guerveur.

Le Guerveur

La Chaussée de Sein

Une carte marine à faire fuir tous les bateaux, sauf les kayaks de mer ! Sur cette Chaussée, les rochers émergés s’égrennent jusqu’à Armen.

Extrait carte SHOM
Les rochers de la Chaussée sont les perchoirs des oiseaux de mer

Ce plateau rocheux qui s’étend jusqu’au phare d’Armen, est le lieu de nourrissage des grands dauphins et phoques gris.

Surf avec les dauphins… ! rencontre avec la bande de grands dauphins

Le phoque fait « le bouchon », il dort, le photographe en profite…

Le phare d’Armen

En 4 virées au phare d’Armen, je n’ai pu grimper à l’échelle menant à sa porte qu’une fois ! Les courants y sont toujours puissants, la houle toujours présente, prédire quel sera l’état de la mer à l’approche du phare est difficile. Aller virer ce phare, c’est un objectif en soi, c’est un peu comme atteindre un sommet. Nos conseils sont égrénés dans les différents articles qui ont relaté cette expérience.

Route vers Armen

L’Armen : phare distant de 7,5 milles de l’île, posté au bout de La Chaussée de Sein. Récit d’une virée de 15 milles sans possibilité de mettre pied à terre, en progressant vers l’ouest, sur une mer incertaine et forcément houleuse…

Tout à l’ouest… : naviguer jusqu’à Armen, c’était notre projet…
Récit d’une virée de 3 jours pour atteindre le sommet !

Le tour de Bretagne par les phares :
Armen, Grand phare de Sein, Tevennec, La Plate, La Vieille

Le soir, revenus à terre sur Sein, on profite avec extase du coucher de soleil sur La Chaussée.

Chaussée de Sein, vue sur Ar Namouic et Armen

Le raz de Sein, version « surf »

Le Raz de Sein peut offrir des conditions de surf recherchées par des kayakistes expérimentés. Le puissant courant qui passe entre les roches de la Pointe du Raz lève des vagues statiques. L’alchimie courant, vent et houle en fait un terrain de jeu toujours différent.

Surf dans le Raz de Sein : l’objectif est de découvrir « la rivière » de la Pointe du Raz

« Dap session » à la Pointe du Raz
Une autre session technique entre la Pointe et La Vieille

A lire

Conclusion

La mer d’Iroise offre tous les ingrédients propres à ravir des kayakistes avertis et épris de sauvage. Les conditions de navigation y sont toujours très changeantes et demandent des préparations minutieuses. Les cartes marines (SHOM ou Navicarte) sont indispensables pour pointer les endroits délicats à naviguer. Sur ces itinéraires, il faut faire des projets mais il faut savoir surtout être opportuniste et surveiller les fenêtres météo !

Nord de l’île, vue sur Tévennec

2 réflexions sur « Parc marin d’Iroise (3) : Sein »

  1. Jerome Le Ray

    Salut Armelle, merci pour le partage. Juste un petit point, la route « Nord » permet d’éviter le raz de Sein en prenant un cap sur le phare de Tevennec depuis la pointe du Van.
    Encore merci et à bientôt.
    Jérôme

  2. Arzhela Auteur de l’article

    Salut Jérôme, d’après la carte marine, le « Raz de Sein » est toute la zone qui s’étend au nord entre Sein et le phare de Tevennec. Mais c’est bien dans le « Passage du Raz de Sein », entre « La Pointe du Raz » et la tourelle « Le Chat », que le courant est le plus fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *